Comment choisir son carrelage ? Matériaux et caractéristiques techniques

Comment choisir son carrelage?

Votre rénovation avance et le choix de votre sol devient imminent ! C’est bon signe, les gros travaux sont derrière vous, votre maison prend forme petit à petit. Actuellement, il existe une offre très variée de styles, de formes et d’aspects pour les revêtements de sol. Les fabricants diversifient toujours plus leur gamme pour chaque type de produit (carrelage, moquette, parquet, lino, béton…).

Le carrelage est très répandu, il est facile à poser et très résistant. Ce produit s’adapte à un grand nombre de pièces de la maison : cuisine, salle de bain, séjour, chambre.

choix carrelage
@Pavigrès

Entre esthétisme, utilisation et entretien, pas facile de s’y retrouver tellement l’éventail proposé est vaste ! Je vous propose de vous guider à travers les choix qui s’offrent à vous et de déterminer le produit qui sera répondre à vos besoins.

Nous traiterons dans ce premier article de l’aspect « technique » de votre carrelage. Vous y découvrirez les différents matériaux ainsi que leurs propriétés. Nous verrons ensemble comment bien choisir ses carreaux en fonction de la pièce à rénover.  Vous y verrez enfin plus clair sur les différentes normes et classifications liées à la qualité et à la résistance de votre futur carrelage.

Vous connaissez peut être déjà la différence entre un grès cérame émaillé et un grès cérame pleine masse ? Entre la norme UPEC et la classification EPI ? Vous êtes impatients et vous voulez en connaître davantage sur le choix de votre carrelage céramique : dimensions, couleurs, finitions, aspects et type de pose ? Vous allez devoir patienter encore un peu avant de lire mon prochain article sur le sujet 😉 …

Si vous souhaitez être prévenus des prochaines publications du blog C Ma Renov, c’est par ici. Vous recevrez également en cadeau mon guide des 25 points de contrôle pour évaluer l’état de votre maison avant travaux.

Type de carrelage : quel matériau favoriser ?

Vous avez choisi de poser du carrelage au sol pour rénover votre maison et vous vous demandez quel matériau choisir? Vous pouvez opter entre les carreaux céramiques, les carreaux de terres cuites, les carreaux de ciment ou encore la pierre naturelle.

matériau carrelage
Carrelage Iris @Ceramica

Carreau céramique

Le grès est reconnu pour sa solidité et sa résistance. On distingue 3 familles principales : le grès cérame, le grès cérame émaillé et le grès cérame pleine masse.

Grès cérame 

Le grès cérame est fabriqué à base d’argile, de kaolin, de quartz et de feldspath. Ses composants vont être compressés avant d’être cuits dans des fours à très haute température.  Sa cuisson peut être réalisée en une ou deux fois. La couleur du carreau dépendra des différents constituants la pâte avant cuisson tels que la ferrite. Le grès cérame peut être aussi émaillé ou pleine masse.

Carrelage Grès cérame
Carrelage Grès cérame Bricklane @Refin


Grès cérame émaillé

Le carreau de grès cérame émaillé est un carreau de grès cérame (biscuit) recouvert d’un émail. L’émail posé à la surface de la céramique va permettre de rendre le carreau plus imperméable et de le décorer pour donner des effets esthétiques.

De par sa couche émaillée plus sensible aux chocs, les grès émaillés sont moins résistants que la pleine masse.

Carrelage grès cérame émaillé
Carrelage grès cérame émaillé London @Portoceram


Grès cérame pleine masse

Le carreau grès cérame pleine masse est très résistant. Sa structure est la même en interne qu’en surface. Même avec un choc, l’impact restera discret car le produit est teinté dans la masse. Il peut imiter certaine pierre naturelle.

Il offre une faible porosité, il est donc imperméable et peut donc se mettre dans toutes les pièces de la maison. Il peut être brut, satiné ou poli.

Carrelage grès cérame pleine masse
Carrelage grès cérame pleine masse Zen graphite @Novoceram

Faïence

La faïence est un carrelage réalisée avec une céramique plus fine. Elle est recouverte d’émail ce qui lui permet d’offrir un large éventail de finitions, motifs et coloris. Ce produit est plus fragile et est utilisé pour les murs et ne doit pas être appliqué au sol.

Faïence ou carrelage
Unsplash

Vous suivez ? Petit quizz : Si vous souhaitez réaliser votre nouvelle salle de bain, quel produit mettriez-vous sur les parois de votre cabine de douche ou derrière votre vasque ? Qu’allez-vous mettre au sol de votre salle d’eau ?

La terre cuite

Les carreaux en terre cuite sont conçues à partir  d’argile. C’est un produit poreux qui nécessite un entretien particulier. Il est nécessaire de lui appliquer régulièrement une couche de produit à base d’huile de lin pour le rendre un peu moins perméable. En cuisine, s’il n’est pas bien traité, il absorbera les tâches de gras. Dans une salle de bain, il doit impérativement subir un traitement hydrofuge pour ne pas laisser passer l’humidité.

Carrelage Terre cuite
Terre cuite Genus (Ronsard) @Rairies

Les carreaux de ciment

Les carreaux de ciment sont réalisés à partir d’un mélange de ciment, de sable et de poudre de marbre. Ils offrent de nombreuses déclinaisons et décors ce qui permet de les intégrer à tous les intérieurs

Carreaux ciment
Carreaux ciment @Carocim

Comme pour la terre cuite, les carreaux de ciment sont perméables et ne sont naturellement pas adaptés à des pièces humides. Il faudra être très vigilant aux traitements appliqués et à son entretien dans le temps.

Si vous me suivez, vous savez que l’humidité au contact du bois est très mauvaise et qu’elle peut entraîner le développement de parasites et de champignons. Pour en savoir un peu plus sur le bois, je vous renvoie à mes 2 articles sur le sujet, le premier sur l’état de votre charpente bois et le second sur les planchers bois.

La pierre naturelle

Si vous voulez jouer l’authenticité, il est possible d’utiliser des pierres naturelles comme l’ardoise, le granit, le marbre, la pierre calcaire avec des aspects bruts, polis, vieillis ou patinés. La pierre à l’avantage d’être naturellement très robuste et est donc adaptée aux zones de passage fréquentes.

Sol pierre naturelle ardoise

Sol en pierre naturelle Pizarra Fidji Natural @Porcelanosa

Bien que naturelle, je trouve qu’elle donne un rendu assez froid pour un sol en intérieur dans une maison. Sachez qu’il est possible d’obtenir aujourd’hui un rendu imitation pierre avec des grès cérame avec bien sûr un coût beaucoup moindre.

Si vous aimez les matières nobles mais que vous ne souhaitez pas poser un sol en pierre, pourquoi ne pas mettre en valeur un beau mur en pierre apparente dans votre salon? Je vous en dis un peu plus dans cet article ‘Mur en pierre apparente: comment enduire son mur intérieur’.

Résistance du carrelage : normes et classements

Vous connaissez maintenant les différents matériaux pour un revêtement de sol carrelé. Mais le choix ‘technique’ ne s’arrête pas là!

Pensez-vous que le carrelage de votre entrée pourra servir aussi pour votre sortie de douche?

Et bien, si vous voulez faire des choix au plus prêt de vos besoins, vous devrez également opter pour des carreaux avec des caractéristiques correspondant à l’utilisation et aux spécificités de votre pièce à rénover.

On distingue plusieurs normes et classements en fonction de la résistance du carrelage :

  • UPEC : la résistance globale à l’abrasion
  • PEI : la résistance au passage
  • MOHS : la résistance à la rayure
  • R: la résistance à la glissade

Résistance globale du carrelage : UPEC

Le classement UPEC est une norme française AFNOR (°). Elle permet de donner des indications sur la qualité globale du carrelage par rapport à sa résistance à l’abrasion. Cette norme porte sur 4 critères:

U pour l’usure due à la marche ou au passage ;

P pour le poinçonnement : pieds de meubles, talons aiguille ;

E pour la résistance à l’eau ;

C pour la résistance aux agents chimiques courants.

Ces critères sont évalués de 1 à 4  pour l’usure et le poinçonnement et de 0 ou 1 à 4 pour l’eau et la chimie.

Plus l’indice de l’UPEC est élevé et plus la résistance est grande.

Résistance au passage : PEI 

Cette norme européenne (norme NF EN ISO 10545-7) est basé sur l’échelle PEI, Porcelain Enamel Insitute. Elle permet de définir la résistance au passage et à l’usure. Elle ne s’applique que pour les carreaux émaillés. Elle classifie le carrelage de 1 à 5. Le chiffre 1 étant le carrelage à passage très faible et 5 étant celui avec un passage très intense. Plus l’indice PEI est élevé, plus la résistance au passage est grande.

Classification PEI selon la norme NF EN 14411

PEI 0 faible résistance, carrelage déconseillé pour un usage au sol mais indiqué pour une pose murale
PEI 1 supporte une très faible abrasion, carrelage déconseillé en usage sol extérieur. Passage limité
PEI 2 supporte une faible abrasion, passage modéré
PEI 3passage fréquent, résiste à l’abrasion
PEI 4passage important, bonne résistance à l’abrasion
PEI 5passage intense, très bonne résistance à l’abrasion (usage commercial)

Résistance à la rayure : échelle de MOHS

L’échelle de MOHS permet d’évaluer le degré de résistance à la rayure du carrelage et donc aux chocs et à l’abrasion profonde.

Plus l’indice de MOHS se rapproche de 10, plus la qualité de l’émail ou du cérame pleine masse est bonne et donc plus la résistance à la rayure est importante. 

MOHS de 1 à 4 faible résistance aux rayures (facilement rayable)
MOHS de 5 à 6 bonne résistance aux rayures (se raye avec insistance)
MOHS de 7 à 8 très bonne résistance aux rayures (difficilement rayable)
MOHS de 9 à 10 excellente résistance aux rayures (inrayable)

Résistance à l’adhérence 

Résistance à la glissance pieds chaussées: la norme R

La norme R permet de classifier le carrelage en fonction de l’adhérence pour les pieds dits « chaussés ».

R9 adhérence normale
R10 bonne adhérence
R11 très bonne adhérence
R12 et R13 excellente adhérence

sistance à la glissance pieds nus : la norme ABC

La norme ABC identifie 3 niveaux d’adhérence :

Aadhérence moyenne
Badhérence élevée
Cadhérence

A retenir :

Dans l’ensemble du logement en moyenne, il est recommandé la mise en place de carrelage : U2 P2 E1 C0 et PEI II (chambre) ou PEI III (pièce à vivre ou cuisine), voir PEI IV dans l’entrée.

Dans la salle de bains et les WC : U2 P2 E2 C1 et PEI II avec une adhérence B.

Pour la cuisine ou la buanderie : U2 P3 E2 C2 /U3P2E2C2 et PEI IV.

résistance carrelage
Unsplash

Nous avons donc abordé dans cet article les différents matériaux ainsi que les normes et classifications pour évaluer la résistance de votre carrelage.

Vous aurez donc compris l’importance de définir en amont vos besoins et attentes pour vous permettre d’opter pour un sol qui résistera dans le temps et à l’usage.

J’espère que cet article vous aidera à y voir plus clair dans les choix techniques de votre futur sol pour envisager par la suite quel style et quel rendu vous voudrez donner à votre sol.

Et vous, êtes vous plutôt carreau céramique, terre cuite, carreau de ciment ou pierre naturelle? Partagez nous vos préférences en laissant un commentaire en bas de cet article!

Je vous dis à bientôt pour d’autres clés pour rénover votre maison en toute sérénité!

Signature Anne Larroque C ma Renov

Photo de couverture: Novoceram

>

Commencez maintenant en téléchargeant mon guide pratique pour

Evaluer l'état de votre maison en 25 POINTS

L'outil indispensable pour vous lancer dans votre projet de rénovation !

En soumettant ce formulaire, j'accepte de recevoir les conseils C Ma Rénov' dans ma boite mail. A tout moment, je peux me désinscrire en bas des emails ou en adressant une demande à contact@cmarenov.com.